VEHICULE DE REMPLACEMENT

QUELQUES CONSEILS, Véhicule de remplacement

Si votre contrat prévoit la mise à disposition d’un véhicule de remplacement pendant la durée des réparations, ce service est rarement réalisé par l’assureur lui-même mais par le réparateur agréé. Si vous choisissez votre propre réparateur, ce service est généralement offert par celui-ci.

Si vous n’êtes pas responsable de l’accident et en dehors de tout prêt, vous pouvez prétendre, dans le cadre du recours à l’encontre de l’assureur du responsable, à des indemnités forfaitaires journalières de privation d’usage durant le temps d’immobilisation de votre véhicule, calculé du jour de l’accident à celui où vous le récupérez. En cas de mise en épave, ce délai s’entend du jour de l’accident au jour du règlement de sa valeur de remplacement et non les seuls 10 jours proposés systématiquement par votre assureur.

Avant d’utiliser un véhicule de remplacement, vérifiez ses conditions de garanties d’assurance (notamment la franchise en dommages) tout en réclamant les documents réglementaires (attestation et certificat d’assurance). Au besoin, procédez à un changement provisoire du véhicule assuré (le vôtre peut s’en passer puisque le fait de laisser votre voiture entre les mains du garagiste vous en fait perdre la garde (donc la responsabilité) à son profit.

Demandez-nous conseil. En considération de votre profession et de l’utilisation de votre voiture, nous vous indiquerons le montant journalier à réclamer à votre assureur.

Le remorquage

Sauf dans le cadre d’un contrat d’assistance et si vous êtes assuré en “tous dommages” (ou “tous risques” c’est pareil), les frais de remorquage sont pris en charge depuis le lieu de l’accident jusqu’au concessionnaire de votre marque le plus proche ou, s’il est situé dans le même périmètre du lieu d l’accident, le réparateur que vous aurez choisi. En cas de dépannage de nuit, il peut être admis un complément de frais pour prise en charge et transport.

Si vous n’êtes assuré qu’en “responsabilité civile à l’égard des tiers”, vous ne serez indemnisé de ces frais que dans le cadre d’un recours à l’encontre de l’assureur du responsable


L'Union fait la Force : Adhérez à la Ligue des Droits de l'Assuré
Entries RSS Comments RSS Connexion