Les dégâts matériels liés à une collision avec un animal sauvage

ACTUALITES Add comments

Depuis le 24 octobre dernier, le FGAO ( Fonds de Garantie des Assurances obligatoires de dommages) n’’indemnise plus les dégâts matériels liés à une collision avec un animal sauvage.

L’’amendement n°93 de la loi de régulation financière et bancaire du 22 octobre dernier est venue modifier les prérogatives du FGAO dans la prise en charge des dégâts matériels automobile en cas de collision avec un animal sauvage.

Le Fonds de garantie ne prendra plus en charge l’indemnisation de ces sinistres.

Une dépense trop lourde.

Cet amendement a été présenté à l’’initiative de la sénatrice UMP du Val de Marne, Catherine Procaccia. « La totalité des règlements au titre des accidents causés par les animaux représente à lui seul 34M d’’euros, soit quasiment l’’équivalent du montant des contributions perçues » déclarait-elle lors de la séance du 1er octobre au Sénat. En 2009, le FGAO a déboursé 34M d’’euros pour régler 65.000 dossiers de collisions entre un animal sauvage et un automobiliste.

Une somme importante puisqu’’elle représentait à elle seule plus de 20% des dépenses du Fonds de garantie. Cette dépense était en outre susceptible de fortement augmenter au regard de la multiplication des dossiers traités (2.000 en 2008, 65.000 en 2009 et environ 80.000 en 2010).

Le gouvernement a donc intégré cet amendement visant à supprimer cette mission des attributions du FGAO. « Les assurés au tiers devront désormais prendre en charge sur leurs deniers les dommages matériels causés par la faune sauvage. Les assurés tous risques resteront indemnisés par leur compagnie pour ce type d’’incidents » explique la FFSA ( Fédération Française des Sociétés d’Assurance).

Pas d’impact pour le secteur de l’’assurance

Pour le secteur de l’’assurance cette disposition ne change donc pas grand chose. Aucun transfert de charge ne leur est imposé puisque les dossiers traités par le FGAO ne visaient que des individus non assurés contre ce type de risque.

En outre, la franchise de 500 euros qui avaient été instaurée en août 2010 pour l’’indemnisation des dégâts matériels devient caduque. « Ce sont les franchises contractuelles qui s’’appliqueront. Elle est généralement inférieure à 500 euros » poursuit la FFSA.

Les dommages corporels resteront toutefois indemnisés par le Fonds de garantie. Là aussi, seuls les individus non couverts par leur assurance personnelle sont concernés par ce dispositif.

Comments are closed.


L'Union fait la Force : Adhérez à la Ligue des Droits de l'Assuré
Entries RSS Comments RSS Connexion